Culture

La demande d’Appel (toujours) sans suite

Après avoir été condamné par le tribunal de première instance de Libreville à six ans de prison pour « violence et voies de fait » et « détention illégale d’arme à feu », Bertrand Zibi Abeghe a depuis la prononciation de ce verdict fait appel. Seulement, cinq mois après, aucune audience relative à son dossier n’est programmée à la Cour d’Appel de Libreville. Une situation ubuesque qui laisse pantois aussi bien les avocats que l’ex-député-lui-même. D’ailleurs, un de ses proches y voit des manipulations souterraines visant à le maintenir sempiternellement  à Sans-Famille.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES VEDETTES

En haut
fr_FRFrançais
fr_FRFrançais