POLITIQUE

Comilog : Le nouveau Délégué Général d’Eramet-Gabon présenté au Chef du Gouvernement

Le Groupe minier français, Eramet, a récemment annoncé la nomination de Gaëtan Halna du Fretay au poste de Délégué Général d’Eramet pour le Gabon. Il a été présenté ce matin au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, par l’Administrateur Directeur Général de la Comilog, Léod-Paul Batolo.

D’après ce dernier, Gaëtan Halna du Fretay dispose d’une solide expérience dans les relations publiques et institutionnelles, ainsi que dans le domaine de la sûreté. Cette nomination s’inscrit donc dans la politique du groupe Eramet de poursuivre ses projets d’augmentation de la capacité de production de la Comilog et de redressement des capacités de transport de la Setrag, malgré le contexte économique international incertain.

Gaëtan Halna du Fretay aura ainsi pour mission de soutenir le développement des activités de ces deux filiales dans le cadre du partenariat entre le groupe Eramet et le Gouvernement gabonais, en maintenant des relations de confiance avec les autorités du pays, les services de l’État, les ONG et les représentations internationales.

Titulaire d’une maîtrise en Droit Public de l’Université Paris II Assas et d’un Master en Gestion des risques à Paris I Sorbonne, il effectue sa première carrière dans la Gendarmerie Nationale française, passant onze années à la Présidence de la République. Plus tard, il rejoint le groupe AREVA (désormais Orano) en tant que Directeur-Adjoint en charge de la protection. Il remplace Bruno Faour.

Léod-Paul Batolo a par ailleurs indiqué que la Comilog, tout comme Sétrag, a maintenu ses activités avec le soutien des autorités gabonaises. ‘’Les autorités gabonaises nous ont donné tous les accords qu’il fallait pour qu’on puisse maintenir nos activités tout en respectant les mesures barrières et en mettant en place toute la protection des travailleurs’’, a-t-il déclaré.

D’après Léod-Paul Batolo, le Groupe Eramet s’est fixé pour objectif d’impacter positivement dans les pays où il exerce ses activités. Au Gabon par exemple, les échanges continus avec les parties prenantes locales permettent d’identifier de manière collective les priorités locales de développement.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES VEDETTES

En haut
fr_FRFrançais
fr_FRFrançais