POLITIQUE

Le député El-Joumani, seul au volant pour sauver sa concession de bus à Kénitra

Député PAM de la circonscription de Rabat, Sidi Brahim el-Joumani s’affaire à consolider son
petit empire des transports en commun. Mi-Juin, il a achevé les formalités de rachat de la
totalité des parts de son associé, City Bus, au sein d’Al Karama Bus Kenitra. L’élu se retrouve
ainsi, via son groupe Al Karama, propriétaire de 100% de l’opérateur des autobus publics de
Kénitra, au nord de Rabat. Leader marocain du secteur , allié depuis peu à l’espagnol Alsa
pour gérer le réseau d’autobus de Rabat-Salé, City Bus se désengage alors que la mairie de
Kénitra a infligé , fin 2019, une amende de 100 millions de dirhams à son délégataire , puis
menacé de rompre son contrat , arguant de manquement au cahier des charges . Acculée, Al
Karama a interrompu le service en janvier et les habitants se retrouvent pratiquement privés
de tout transport public.
PAM contre PJD. Sidi Brahim el-Jouani pourra user de sa casquette de député pour tenter de
trouver la solution amiable qu’il appelle de ses vœux : à la Chambre des représentants, il est
membre de la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la
politique de la ville… Et le dossier est éminemment politique puisque le maire de Kénitra,
Aziz Rabbah, est par ailleurs ministre de l’énergie et des mines et l’un des poids lourds du
parti islamiste PJD.
Les Joumani, un puissant clan sahraoui. Fondé en 1990 à Rabat, Karama Bus s’est longtemps
contenté d’exploiter quelques lignes de bus dans la capitale, jusqu’à ce que ce contrat lui soit
retiré en 2008. La firme a vite rebondi, s’implantant entre 2010 et 2013 à Taourirt, Khénifra,
Béni Mellal, Laayoune et Taroudant, El Jadida. Son fondateur, Sidi Mohamed Ali el-Joumani,

fait partie d’un des clans familiaux les plus influents du Sahara occidental. Sidi Mohamed Ali
el-Joumani reste à la tête de nombreuses sociétés établies à Dakhla ou Laayoune et actives
dans la pêche (Super Congel), la construction (Tandem génie civil, Agencements et travaux
du Sahara), l’agriculture, etc.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES VEDETTES

En haut
fr_FRFrançais
fr_FRFrançais