POLITIQUE

Recensement électoral sous haute tension pour Idemia

Après deux mois de blocage dus à l’épidémie de coronavirus (Covid-19) en Côte d’Ivoire, Idemia doit commencer les opérations de recensement électoral pour la présidentielle d’octobre le 10 juin. Outre le recensement, le groupe français est aussi chargé de confectionner les cartes électorales. Pour ses opérations en Côte d’Ivoire, Idemia s’appuie sur son partenaire local, Albatros technologies, fondé par l’homme d’affaires suisso-malien Mohamed Sidi Kagnassi. Le contrat signé avec Commission électorale indépendante (CEI) dirigée par le magistrat Ibrahime Coulibaly-Kuibert avoisinerait un peu moins de 10 milliards F CFA (15 millions d’euros). En 2015, c’est déjà Idemia et Albatros technologies qui avaient été sélectionnés par le gouvernement ivoirien pour la mise à jour du fichier électoral. En avril 2019, Idemia avait perdu au profit du belge Semlex le méga contrat estimé à plus de 460 milliards F CFA (700 millions d’euro) pour la confection des cartes d’identité biométriques au format de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Les opérations de recensement sont un enjeu de taille en vue de la présidentielle. Les principaux partis d’opposition, à l’instar du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié, entendent scruter de près les opérations d’enrôlements. La communauté internationale, avec au premier rang l’Union européenne (UE) et la France, observe aussi avec attention la mise à jour du fichier électoral. Henri Konan Bédié devrait se déclarer candidat dans les prochains jours alors qu’un ralliement de Laurent Gbagbo au président du PDCI dès le premier tour du scrutin serait à l’étude. Dans le même temps, le séjour parisien du premier ministre et candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), AMADOU Gon Coulibaly, qui devait regagner Abidjan fin mai, a été prolongé d’au moins une semaine après des examens effectués tout début juin à l’hôpital Pitié-Salpetrière.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES VEDETTES

En haut
fr_FRFrançais
fr_FRFrançais